Des étendues, des structures, des ponctuations, des formes hybrides, des projections intimes, de l'évanescent bousculé, voilà tout ce qui nourrit l’entre-deux monde pictural qui m’habite.

Le processus  coloré est source de vibration, de lâcher-prise et d’émotion, il est l'impulsion de la création. Il n’y a pas d’images préétablies, il s’agit d’un travail de strates, reprises, recouvrements, effacements, juxtapositions, transparences, à la recherche d’une présence picturale.

Il y a des oeuvres qui, au-delà de la simple surface visible, recèlent une véritable force, c’est vers cela que se dirigent mes recherches. Elles sont des résurgences du quotidien, elles traduisent des étendues, des structures, des expériences et avant tout des émotions.
 
J’oscille entre figuration et abstraction dans un mouvement constant, une énergie et un investissement corporel, entre élément graphique rythmique et pure expression gestuelle, entre force et sensibilité instinctive.

À l’image de la psyché qui se développe en traversant différents niveaux de conscience, mon travail apparaît par strates, révélant des éléments vécus ou fantasmés.